Centre de téléchargement

  • Rapport annuel 2019
  • Etats financiers 2019
  • Etats financiers 2018
  • Rapport annuel 2018

Services

Les services généraux viennent en soutien des trois missions de l’ECA (prévention, secours, assurance). Découvrez ici les activités principales en 2019.

  • Le Comité d'organisation ECA pour les JOJ2020
  • Le service de l'ECA en charge de la sécurité, le SFM, est fortement engagé dans les préparatifs d'ECAVENIR.

Les services généraux comptabilisent près d’une centaine de collaborateurs qui viennent en soutien des trois missions de l’ECA (prévention, secours, assurance) et participent au développement de l’entreprise. Ils sont rattachés pour certains à la direction générale (informatique, gestion des risques, gestion des projets) et pour d’autres à la division des services transversaux (ressources humaines, affaires juridiques, communication, sécurité et facility management, centre de formation).

  • Près de 14’000 personnes

    ont pu acquérir le «réflexe prévention incendie et éléments naturels» grâce à l’exposition interactive du centre de formation (CFECA)

  • Plus de 7’000 abonnés

    suivent l’actualité et les conseils de prévention de l’ECA sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et LinkedIn)

Gestion des risques et projets

La mise en place d’un nouveau poste dédié spécifiquement à la gestion des risques au sein de l’ECA à fin 2018 a permis d’initier des développements significatifs au cours de l’année 2019. En particulier, une cartographie des risques a été constituée avec, à la clé, une amélioration de la traçabilité, de la documentation et de la circulation de l’information constituant cette cartographie. Le système de gestion des risques de l’ECA, dont de très bonnes bases existaient déjà, a ainsi pu être amélioré. Il se poursuivra en 2020 pour obtenir une efficience optimale.

Durant l’année sous revue, la gouvernance de la gestion du portefeuille de projets a pu être renforcée en réponse à la nécessité de structure et de planification induite par les nombreux projets initiés dans le cadre de la transformation et de la modernisation de l’ECA. Un planning global a été élaboré et le suivi a ainsi pu être renforcé, grâce à la mise en place de nouveaux outils plus performants et une formation pointue des chefs de projet. Une redéfinition des projets prioritaires a été effectuée, afin d’assurer la digitalisation de l’Etablissement et le changement amené par le déménagement dans le nouveau siège en 2021.

Services des technologies et de l’information

Afin de concrétiser la stratégie digitale de l’Etablissement, un projet majeur intitulé DIGECA et composé d’un ensemble de 13 projets, a été mis en place. De la taxonomie à la digitalisation du courrier entrant, en passant par la numérisation et les flux de validation du processus d’achat, DIGECA prépare la transformation digitale de l’ECA.

Outre les tâches courantes de maintenance et d’administration des systèmes du réseau Réseau cantonal d’alarme (RCA), le service télématique a ciblé ses travaux sur deux projets essentiels:

  • la livraison du premier véhicule de commandement à la caserne de Lausanne. Celui-ci est équipé d’une technologie de pointe, en lien avec ProSDIS, au niveau des systèmes de communication (radio, téléphonie, internet, wifi et partage d’information). La remise de trois autres véhicules, destinés aux SDIS du canton, est prévue pour 2020.
  • une étude de produits pour remplacer les pagers (environ 2’500 pièces) dédiés à la réception des alarmes pour tous les sapeurs-pompiers du canton, ainsi que les radios portatives pour la communication durant les interventions et les tablettes dans tous les véhicules des sapeurs-pompiers.

Communication

En mars 2019, l’ECA était présent à Habitat et Jardin avec un stand dédié à la prévention contre les inondations, à la présentation des mesures constructives envisageables et au rôle de l’ECA en matière d’assurance et de lutte contre les inondations. Par ailleurs, de juin à août, l’Etablissement a mené une campagne de prévention comportementale liée aux orages d’été par le biais de clips dans les transports publics vaudois et de bannières sur divers sites visités par les Vaudois.

L’ECA a aussi entamé en juin son plan d’actions lié aux JOJ2020, dans le but de promouvoir le bénévolat des sapeurs-pompiers auprès des jeunes et de sensibiliser les Vaudois aux dangers liés à l’incendie. Diverses actions de communication ont été préparées, dont des affiches, un logo composite sur différents supports (pour les camions, les give-away etc.) et des campagnes média. Les préparatifs pour le stand sur le parvis de la Vaudoise aréna ont également débuté.

L’ECA dispose depuis le début d’année 2019 d’une page sur Facebook et d’un compte Instagram. Ces deux réseaux sociaux sont venus s’ajouter à LinkedIn et Youtube et servent ainsi de nouveaux canaux de communication. Plus de 7’000 personnes suivent les actualités de l’Etablissement à fin décembre. Les informations ayant eu le plus de succès concernent principalement les conseils de prévention incendie et éléments naturels, ainsi que les actions en lien avec les sapeurs-pompiers.

A l’heure de la numérisation, l’ECA opte pour l’avenir, tout en réduisant l’impact environnemental. Il a ainsi choisi de publier son rapport annuel en version digitale sur un site internet dédié depuis 2018.

Service juridique

Outre le règlement de diverses affaires juridiques (recours, actions devant la Cour des poursuites et faillites, actions en responsabilité civile, litiges en matière de bail à loyer, actions devant le Tribunal civil ou les tribunaux pénaux) et l’appui apporté pour l’établissement de contrats, textes de lois ou règlements, le service juridique a participé en 2019 à la préparation et au suivi de très nombreux dossiers soumis à la procédure des marchés publics (appels d’offres et adjudications, entre autres, pour le nouveau bâtiment administratif de l’ECA ou pour différents programmes informatiques).

Sécurité et facility management

En charge des bâtiments d’exploitation et de la sécurité, le SFM de l’ECA a été fortement engagé dans les préparatifs pour le nouveau bâtiment. La transition et la prise en charge de ce bâtiment constituent un défi; rappelons que le nouveau siège est destiné à accueillir en 2021 toutes les activités de l’Etablissement sur le site de la Grangette. Fait unique en Suisse: il regroupera également les trois centrales d’urgence du Canton (118, 144 et 117) ainsi que le poste de commandement de l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC).

Centre de formation

En 2019, plus de 14’000 personnes ont pu acquérir le «réflexe prévention» en visitant l’exposition dédiée aux dangers du feu et des éléments naturels au Centre de formation (CFECA) ou en suivant des cours de sensibilisation. Parmi ceux-ci, 57 éducateurs et éducatrices de la petite enfance ont aussi pu être formés dans les conditions particulières des garderies et crèches. Cette nouvelle offre de formation, qui répond à une demande du milieu concerné, rencontre un large succès.

En 2019, l’ECA s’est associé à 13 manifestations et comptoirs régionaux (sur une durée totale de 68 jours) pour diffuser des messages de prévention qui ont touché plus de 21’000 personnes.
De plus, relevons qu’en tant que partenaire officiel des JOJ2020, l’Etablissement a été présent lors des étapes vaudoises de la flamme olympique du «Torch Tour». Démarré en septembre et s’étalant sur un mois et demi dans le canton, le voyage de la flamme olympique en terre vaudoise a rencontré un franc succès; près de 2’600 personnes (écoliers et assurés) sont en effet venus sur le stand mobile de l’ECA. Ce dernier a sensibilisé les visiteurs sur le thème des dangers liés aux incendies sous le thème «Maîtrise ta flamme».